Ondes électromagnétiques… pourquoi s’en méfier ?

Ondes électromagnétiques… pourquoi s’en méfier ?

La Terre émet des fréquences naturelles qui nous traversent et participent à l’équilibre de notre organisme. A l’inverse, les technologies modernes (téléphonie mobile, wifi, ordinateur, téléviseur, compteur électrique, lignes à haute tension, antennes relais, etc.) utilisent des fréquences artificielles qui perturbent notre biosphère et déséquilibrent notre rythme biologique. Les premiers désagréments sont nombreux et varient d’un individu à l’autre : fatigues, migraines, insomnies, douleurs, maux d’oreilles, vertiges…

Dans l’habitat, des câbles blindés et un biorupteur ne sont-ils pas suffisants ?

Confiner le champ électrique ou magnétique dans des conducteurs blindés, ou encore utiliser des dispositifs de coupure d’alimentation pour protéger le milieu est insuffisant. La cause du problème est toujours présente. Il est important d’agir à la source. En ce sens, les Activateurs TERRE DE LYS apparaissent à l’heure actuelle comme les meilleures solutions.

Les dangers de cette pollution électromagnétique moderne

Les recherches récentes en matière de chronobiologie mettent en évidence l’importance des fréquences émises par la terre sur la santé (résonances de SCHUMANN, ELF, etc..). Des études menées par la NASA sur les effets de l’apesanteur sur les cosmonautes témoignent de l’importance des perturbations sur l’homme (abaissement du système immunitaire, dérèglements hormonaux avec reprise de la croissance osseuse, etc..).
Les chercheurs de la NASA ayant tenté l’expérience de recréer, dans l’espace, une gamme de fréquences terrestres, ont observé des résultats stupéfiants : absence de croissance osseuse, diminution de la quarantaine post-spatiale, cycles nycthéméraux plus stables, etc…
Ainsi, toute personne, coupée des champs naturels terrestres, subit une perturbation d’autant plus grande que cet isolement est long et que la personne est sensible à ces phénomènes, et toute personne soumise à des champs électromagnétiques artificiels se retrouve dans un milieu déstabilisant qui, suivant son intensité, va plus ou moins couper l’homme des fréquences naturelles terrestres.

Les Activateurs Biocatalytiques Terre de Lys®, réalisés dans une structure céramique micro-cristallisée, à l’instar des micro-cristaux et des cristaux, émettent des fréquences et des résonances qu’il est possible d’utiliser pour agir sur divers milieux.C’est grâce à cette découverte révolutionnaire que le concept des protects Terre de Lys® à été mis au point.

En effet, en présence d’une structure émettant des fréquences naturelles, l’être humain retrouve un rythme équilibré qui occasionne une moindre fatigue et permet une meilleure qualité de travail, une récupération plus rapide, etc…
Avec ces principes on contourne les problèmes générés par l’énergie électrique, les téléviseurs et les ordinateurs, sans éliminer le champ électromagnétique autour de l’appareil, simplement en restaurant les fréquences naturelles émises par la Terre.
• Un tube cathodique émet des rayonnements électromagnétiques dont les fréquences s’échelonnent entre 50Hz et plusieurs MHZ. Ces rayonnement peuvent être captés jusqu’à une trentaine de mètres. Plus on est près de l’écran, plus l’intensité du champs est grande. »
QI informatique– N° 1061

• Les recherches de J. Surbeck démontrent qu’une exposition prolongée à ces champs provoque un dérèglement hormonal en bloquant la sécrétion de la mélatonine. Ceci pourrait être une des causes du syndrome de fatigue chronique en rapport avec les troubles de récupération, de veille et de sommeil, d’immunité, etc..
Pharm’Echos – Mai 1993
• « En huit heures d’exposition, le champ énergétique ( champ vital de Burr) est détruit à 75% »
La Vie naturelle – N° 80

Ainsi les problèmes de fatigue, de récupération, de plus grande sensibilité à la maladie peuvent découler directement d’une exposition prolongée au champ électromagnétique des ordinateurs et des téléviseurs.

Les cristaux sont utilisés dans différents domaines: pour la lecture des disques vinyles, les diamants ; pour la montre, le quartz, etc.
Dans la montre, par exemple,on identifie trois systèmes différents: la pile, le circuit électronique et le quartz. La pile fournit de l’énergie au circuit électronique et joue aussi le rôle d’excitant pour le quartz. Ce dernier entre alors en résonance et émet une pulsation toutes les secondes. Il active ainsi le rythme de la montre.

On peut alors établir l’analogie avec les céramiques Terre de Lys®: L’onde artificielle excite la céramique. La céramique est mise en résonance et émet une fréquence en rapport avec les rythmes naturels. La céramique Terre de Lys® est une structure micro cristallisée, c’est à dire organisée comme si de nombreux cristaux microscopiques étaient assemblés.
Cependant, dans les matériaux Terre de Lys® il n’y a aucune inclusion d’éléments extérieurs, tel des terres rares, des particules magnétiques ou autre élément. Ceci est capital. Le but des concepts Terre de Lys® vise à restaurer les paramètres naturels sans les altérer. Dans le cadre de cet exposé il n’est pas possible de développer ce sujet. C’est ici que réside la différence fondamentale entre les matériaux Terre de Lys® et toutes les autres technologies.
En physique, les cristaux constituent un alignement de molécules entre elles,c’est-à-dire que les amas de molécules forment des structures géométriques caractéristiques ( avec des axes de symétrie).
Les cristaux sont doués de propriétés particulières dont celle de la résonance: ils sont alors capables d’émettre des fréquences et d ‘entrer en résonance avec des fréquences précises.

Une préparation spécifique de la terre ainsi que des cycles de cuisson appropriés permettent de générer une structure micro cristallisée. Le tout est alors de fabriquer la structure micro cristallisée, selon les lois de la physique naturelle, et en rapport avec la fréquence de résonance que l’on désire afin d’agir sur le milieu concerné.
Les céramiques Terre de Lys® recréent des résonances naturelles et restaurent les ondes naturelles émises par la terre afin que les cellules puissent garder leur équilibre et leur fonction naturelle.
Dans un milieu perturbé, notamment par les champs électromagnétiques artificiels, les cellules ne perçoivent plus les fréquences essentielles émises par la Terre. Ainsi,un tel milieu devient perturbateur pour les êtres vivants qui y résident.
Recréer les ondes selon les propriétés de la physique naturelle et restaurer les ondes naturelles de la Terre dans de tels milieux perturbés permet aux personnes de retrouver un état de bien-être et d’équilibre. Ainsi les champs électromagnétiques ne gênent plus!…

Géobiologie et Champs électromagnétiques

La Géobiologie est l’étude de l’homme dans son rapport avec son milieu.
Alors que de nombreux facteurs interagissent sur l’être humain et son équilibre, le géobiologue va étudier quels sont les paramètres qui s’expriment dans un lieu ; puis il va déterminer les facteurs positifs et négatifs (favorisant l’équilibre ou le défavorisant).
Enfin, il va chercher à annihiler les facteurs négatifs pour les remplacer (si possible) par des facteurs positifs.

Le facteur électromagnétisme naturel

La Terre possède un champs électrique, dont le gradient s’exprime entre la Terre et le ciel, qui est de 100 à 150 Volts/mètre (par beau temps et suivant les saisons). Ce gradient est fondamental pour l’équilibre biologique des individus (action sur l’équilibre bioélectrique des lignes de moindre résistance tissulaires du corps – les méridiens d’acupuncture – et action sur le métabolisme hormonal via, notamment, les glandes endocrines – surtout l’épiphyse).
Il suffit d’observer les animaux lorsque l’orage s’approche. En même temps que le gradient électrique augmente (jusqu’à atteindre des milliers de Volts par mètre) on peut noter leur changement de comportement qui montre l’augmentation de leur nervosité.
D’autre part la Terre est dotée d’une pulsation propre,nommée fréquence de résonance de Schummann.
Cette résonance s’exprime entre la Terre et l’ionosphère. Sa fréquence est située entre sept et huit Hertz. Cette résonance est importante, voire primordiale pour l’équilibre de l’être humain. Elle semble avoir un rapport avec les ondes cérébrales Alpha, de même qu’une action liée à l’épiphyse.

Enfin nous pouvons noter l’aspect du champ de Morphogenèse local qui s’exprime dans le cadre d’un processus d’évolution. Ce champ permet la régulation des données entre l’homme et son milieu. Une notion d’information Néguentropique ou d’ouverture et d’équilibre est associée à ce champ vital.

Le facteur électromagnétisme artificiel

Aujourd’hui l’électricité fait parti du monde moderne et chaque habitat possède une installation électrique.
Malheureusement nous pouvons dénoter, parmi les paramètres de l’électromagnétisme artificiel, des éléments qui viennent perturber et dérégler l’équilibre de nos systèmes biologiques.
– Si nous observons l’aspect du champ électrique, nous voyons que la civilisation contemporaine utilise un courant alternatif de deux cent vingt volts.
Sans rentrer dans les détails, le courant alternatif dénommé deux cent vingt volts (220 V) est en réalité un courant de six cent vingt deux Volts de la crête positive à la crête négative. Mais aussi, ce champ électrique de six cent vingt deux volts n’a aucune orientation particulière.
– De plus, la fréquence naturelle de sept à huit hertz est inhibée par la fréquence artificielle de cinquante hertz utilisée pour véhiculer le courant ; il faut prendre en compte également les nombreuses émissions par voie Hertzienne (se propageant dans l’atmosphère) radio et autres, avec une prolifération d’émetteurs (les satellites qui balayent l’ensemble de la surface de la Terre en font parti).
Aussi depuis un siècle nous avons créé un brouillard électromagnétique tel que nous ne percevons pratiquement plus (voir plus du tout) les fréquences de résonances naturelles de la Terre. C’est ainsi que depuis l’installation des satellites en tant qu’émetteurs on observe une augmentation de «pollution» en fréquence électromagnétique. La valeur de ce champ est passée de 27 dB Watt/mètre carré à 52 dB Watt/mètre carré (et ce partout sur Terre).

– Enfin suivant l’aspect information, la production de l’électricité, due à la destruction de l’atome par les centrales nucléaires, véhicule une information d’entropie (ou caractérisée comme tel). Cet effet induit une action sur l’ouverture moléculaire de la goutte d’eau et implique une fermeture des champ de Morphogenèse locale.
Ces phénomènes produisent donc des perturbations d’ordre subtil vis-à-vis des structures vivantes.

Action des champ électromagnétiques sur les réseaux géobiologiques

Outre les diverses perturbations observées ci-dessus, il est évident que les champs électromagnétiques artificiels viennent perturber les réseaux géomagnétiques.
En effet, en saturant le milieu, ces champs bloquent la circulation de l’énergie dans ces réseaux.
Contrairement à bon nombre d’idées reçues, les réseaux géomagnétiques (tels les réseaux Hartmann et Curry) ne sont pas négatifs. Ce ne sont, en fait, que des réseaux d’énergie, comme peuvent l’être les méridiens d’Acupuncture sur le corps humain. De même, les noeuds d’un réseau ne sont pas plus nocifs que les points d’acupuncture. Comme ces points, les noeuds expriment une énergie en fonction de la qualité de l’énergie dans le réseau. Cette énergie peut être soit en phase positive, soit en phase négative.
Néanmoins, le fait de bloquer la circulation de l’énergie dans un réseau implique de nombreux problèmes d’adaptation entre la Terre, l’homme et son milieu.
Le réseau, s’il n’est pas fondamentalement nocif, est primordial vis-à-vis de la synchronisation de l’homme avec son univers.

Les solutions Terre de Lys

Grâce à la mise au point des structures micro cristallisées à base de céramique, Terre de Lys® a créé une structure résonnante sur les fréquences de résonance de Schumann. Cette structure a donc pour fonction de recréer dans un milieu perturbé ces résonances naturelles de la Terre qui font fonction de référentiels pour les systèmes biologiques.

On a pu ainsi dénoter :

– Une réouverture des champs de morphogenèse local, montrant la transformation de l’information entropique en néguentropique.

– La recirculation des énergies bloquées dans les réseaux géobiologiques. Dès lors, les systèmes vivants sont réalimentés en énergie. Ils retrouvent leur point d’équilibre et leur communication avec le milieu extérieur.

– La restauration de la pulsation de Schumann qui stabilise et rééquilibre les systèmes vivants.

– Enfin, on retrouve une ouverture Terre-Ciel qui dénote un aspect d’optimisation du gradient électrique Terre-Ciel.

Share this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer